lundi 14 avril 2014

Arrêt de la pilule et conséquences... Le bilan 9 mois après!

Sainte pilule, priez pour nous!

Fin juin 2013, après deux mois à prendre une mini-pilule (Cérazette), que j'avais adoptée pour remplacer la Diane35, j'en ai eu marre.

Marre des effets indésirables, censés être effacés par la pilule : nausées, maux de ventre, migraines, poitrine douloureuse et acné assez importante dans le dos...

Ajoutez à cela une envie d'éliminer les hormones de mon corps, un ras-le-bol de prendre un cacheton tous les jours, cachet qui a de drôles d'effets sur mon corps... Surtout que j'avais déjà eu une gifle quand j'ai appris que la Diane35 était en fait un anti-acnéique qui a pour effet secondaire d'être contraceptif! Personne ne me l'avait jamais dit (et moi, naïvement, je n'ai jamais pensé à regarder)... Quelle claque!

Soit! Mon envie de naturel a pris le dessus sur la facilité de la pilule... Et je l'ai arrêtée, à la fin du mois de juin.


Les premiers changement ...

- L'acné que j'avais attrapée dans le dos et dont l'apparition coïncidait avec l'arrêt de la Diane35 (et le commencement de la Cérazette) a littéralement disparu en une semaine! J'ai directement pensé que cette mini-pilule était donc la responsable et étais ravie d'être débarrassée de ces boutons disgracieux! [mais... la suite plus loin!]

- J'ai commencé à avoir quelques petits boutons par-ci par-là sur le visage, mais rien de très affolant... Pourtant pendant les vacances, je pestais contre ma peau que je trouvais merdique (hahaha.....)

- Mes premiers cycles "rouges" (les anglais, de leur petit nom) sont arrivés sans soucis ni (trop de) douleur, c'est-à-dire sans migraine ni envie de me poignarder l'utérus avec les couteaux de cuisine du Crollé (#payetafraîcheur)



Quand vient la fin de l'été ...

Les ennuis commencent!


Je me dois d'être honnête avec vous : je n'ai pas souffert d'une acné qui m'aurait défigurée, mais ayant vécu la majeure partie de mon adolescence sans l'ombre d'un bouton, je me sentais vraiment au 36ème dessous!

Les boutons ont commencé à fleurir sur mon visage, à le coloniser, surtout sur le front, le menton, et l'os de la mâchoire. Des boutons de type micro-kyste, ceux qui font bien mal, sont rouges et gonflés. Au lever, je me faisais peur, j'avais mal quand quelqu'un me faisait la bise (oui, parce que ces c*nnards ont fini par s'installer sur mes joues aussi!) et je me cachais tant bien que mal sous une couche épaisse de fond de teint + correcteur + poudre matifiante!

Parce qu'évidemment, je brillais telle une frite qu'on vient de sortir de sa Fri-fri (on est belge ou on ne l'est pas!)

Les commentaires de mon entourage ont commencé à affluer aussi :

"Pourquoi t'as des boutons comme ça?"

"Tu es défigurée" (merci ça fait plaisir!) (oui je sais que j'ai dit plus haut que mon acné ne m'avait pas défigurée mais certains en ont pensé autrement haha!)

"Mais POURQUOI, ô pourquoi as-tu arrêté la (sacro-sainte) pilule????" (celle là si j'avais eu 1€ à chaque fois que je l'ai entendue, j'aurais pu me payer une nouvelle peau de la tête au pieds! haha)

"Le regard des gens n'est pas trop difficile à supporter?"


SI. Le regard des autres est dur. Une jeune femme de 23 ans, remplie d'acné, après dix ans de "peau de bébé" (j'exagère hein, je veux dire par là sans acné), qu'on regarde avec des yeux comme des billes parce qu'elle a des boutons, bien sûr que c'est difficile.

J'ai arrêté la pilule parce que j'en avais envie, déjà. On vit dans un monde où on doit se justifier de tout, tout le temps. J'avais envie d'arrêter, j'ai arrêté, point! (#coupdegueule)

Certes, d'autres petits inconvénients sont venus s'ajouter aux réjouissances susmentionnées : perte de cheveux assez importante, changement d'humeur selon le jour du cycle (aaah, les hormones qui reprennent une vie normale, un vrai bonheur, haha!), rougeurs et teint irrégulier...

MAIS tout cela était normal... Ha ben oui, il faut entre 6 mois et plusieurs années au corps pour "revenir à la normale" lorsqu'on arrête un traitement hormonal! Et moi, ça faisait presque 10 ans que je prenais la pilule... Je n'allais quand même pas demander à mon corps de faire comme si de rien n'était et d'être au top du jour au lendemain!


On verra en janvier!

C'est ce que je me suis dit pour me donner du courage!

Et vous savez quoi? Depuis janvier, ça va beaucoup mieux!

Je pense qu'un cap a été passé, après 6 mois sans pilule...

Septembre 2013 - Avril 2014
Septembre 2013 - Avril 2014 (avec une espèce de boule de sang sur la tempe...)


Je ne perds plus mes cheveux par poignées, mon teint est un peu plus régulier, mes boutons ont vachement diminué et n'apparaissent plus qu'une fois de temps en temps... Je revis, petit à petit!




Ma peau n'est toujours pas parfaite, mais je me sens moins gênée, j'ose à nouveau sortir peau nue, sans me sentir mal! C'est un grand pas en avant pour moi, même si ça peut paraître dérisoire aux yeux de certains!

Par contre, j'ai depuis quelques semaines un retour en force des indésirables dans mon dos, et ça, ça me fait bien rager! Tout simplement parce qu'ils me font mal, les salopiauds! Quand je dors sur le dos, je ne vous raconte pas le martyre! Et si quelqu'un me fait une tape dans le dos ou que je me gratte trop fort, ouille ouille ouille! [du coup, comme j'allais le mentionner plus haut, ils n'étaient pas dû à la Cérazette mais à un changement hormonal, pas de bol!]

J'ai mal rien qu'en voyant la photo... :(


Mais je ne désespère pas, je suppose que mon corps est tout simplement dans une autre phase d’accommodation... Je laisse encore du temps à mon corps, tout en douceur, pour se réhabituer à vivre sans cette fausse amie qu'est la pilule... Ce n'est que mon avis, mais je suis mieux sans!

Je me sens plus libre, plus légère, je n'ai plus à penser à mon petit "médoc magique" le soir, plus à stresser si je l'ai oublié... Et hormis l'acné qui m'a quand même pourri la vie, les autres effets n'ont pas été effrayants au point de vouloir me faire baisser les bras! Vous allez rire, mais j'ai l'air plus jeune depuis que j'ai de l'acné, on me prend parfois pour une ado... J'ai envie de dire : cooool, l'éternelle jeunesse tient donc à quelques boutons sur la tronche, haha!

De plus, au niveau des anglais, je n'ai pas souffert de cycles irréguliers ou plus douloureux qu'à l'habitude, et ça, ça fait plaisir! Ils restent peut-être un peu plus longtemps (genre 5 jours au lieu de 4 sous pilule) mais je ne les sens pas, donc bon, pas de souci quoi :-p !

Les jours où aucun bouton ne pointe son nez...
Je suis HAPPY! :-)

Je pensais vous expliquer ce que j'ai utilisé comme produits, quelle ont été mes routines soins depuis l'arrêt de la pilule... Mais l'article aurait alors été beaucoup trop long à mon goût!


Du coup, si un autre billet reprenant ces informations vous intéresse, 
dites-le moi, je le ferai avec plaisir! :-)


Je suis également curieuse de lire vos expériences par rapport aux contraceptifs, à l'arrêt de ceux-ci, et
tout ce qui en découle!

Donc, comme d'habitude, n'hésitez pas à me laisser un petit mot!


Des bisous,

Harmony



UPDATE : pour lire mon deuxième article sur l'arrêt de la pilule + visionner la vidéo que j'ai faite à ce sujet, cliquez ICI! ☺

N'hésitez pas à me rejoindre sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat) pour pouvoir discuter plus facilement que par commentaires ☺

Le coin des bibiches :

  1. Comme toi, j'ai arrêté la pilule mais c'était plus parce qu'elle me coûtait cher (la Yasmine) et qu'elle ne me servait pas à grand chose on va dire.
    Si tu sens que la pilule ne te correspond pas ou que tu n'en vois pas l'utilité, arrête la.
    Perso, j'ai une endométriose au stade 3 et je dois prendre une pilule en continu sous peine de souffrances atroces (nausée, sueurs froides, l'impression qu'on t'arrache l'utérus, ballonnements sexys, tachycardie, etc).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie-Noëlle, est-ce que tu as eu des effets dramatiques sur ta peau à l'arrêt de cette pilule? Merci

      Supprimer
  2. Moi aussi je vais arrêter la pilule le mois prochain, pour passer au DIU en cuivre !
    10 ans que je me bourre d'hormones, ça suffit ! Sans compter les migraines... et l'acné ! J'en ai depuis l'adolescence et j'aimerais bien la voir disparaitre en arrêtant la pilule... Je croise les doigts ! Bel article en tous cas ! =)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai arrêté la Diane 35 ( en générique ) , il y a un peu plus d'un an . Et ma peau était devenue catastrophique à mon goût . Mais , sans être méchante hein ne le prends pas mal ma belle , beaucoup moins que la tienne . J'avais quelques boutons sur les joues , le menton , et le front , mais surtout à la mauvaise période du mois, mais comme d'habitude j'en avais qu'un seul qui faisait sa vie sur ma tronche , ça me déprimait . Du coup , depuis un mois , je reprends la Diane 35 ( toujours en générique ) . Et bon , les bons effets commencent à se montrer . Ma peau recommence à être plus jolie . Et je revis !

    Bisous <3

    RépondreSupprimer
  4. Coucou. Merci pour ce super article ! Je prends la pilule depuis plus de 10 ans... je me demande comment ça va être quand je l'arrêterai... j'ai un peu peur. J'ai eu de l'acné étant plus jeune, ce n'était pas non plus la cata mais assez pour que ça me gêne. Je n'aimerais pas remettre ça à l'approche de la trentaine (bon là j'ai 26 ans mais je ne sais pas quand je la stopperai). C'est différent d'un cas à l'autre j'imagine. Ton article sur ta routine soins depuis l'arrêt de ta pilule m'intéresse.
    Plein de bisous

    RépondreSupprimer
  5. Coucou, pour ma part j'ai arrêter la pilule il y'a 6 mois. Et je m'attendait à avoir de gros soucis au début. Mais rien de tout ça. je continue a avoir quelques petit boutons discret quand les anglais arrive mais rien d'exceptionnelle ! Quand je vois ton article ej dois dire que je me sens réellement chanceuses !

    RépondreSupprimer
  6. A la pilule, je prenais Jasmine et je l'ai pris pendant deux ou trois ans je pense. Et puis sur un coup de tête, ou plutôt à cause d'une amie de ma sœur qui avait fait un AVC à cause de sa pilule, je l'ai arrêter. Quand j'en ai parler à mon médecin elle m'a dit que c'était une bonne chose vu que je faisait en faite partie de celle à qui elle était déconseillé, à cause de mes migraines ophtalmiques. J'aurais préféré le savoir avant, que mon médecin de l'époque me pose les bonnes questions. Après l'avoir arrêter j'ai eu un fort dérèglement hormonale à nouveau, des douleurs dans les seins au moindre frôlement, des pertes et des règles pendant 15 jours toutes les semaines. Du coup j'en ai rediscuté avec mon médecin et un gynécologue et j'ai maintenant un implant, ça ne règle pas tout mais beaucoup de chose. Ironie, quand j'ai commencé à le prendre, j'ai eu de l'acné, mais maintenant ça va mieux, enfin à part de l'eczéma, mais c'est une autre histoire.
    Tout ça pour dire que je me suis reconnu dans ton article. Et je te trouve courageuse d'avoir décidé d'attendre et au final ça à payer !

    RépondreSupprimer
  7. Waow quel courage d'avoir arrêté comme ça... Maintenant je comprends que pour ton corps et pour retrouver un corps sain c'est l'idéal mais j'aurais du mal à m'en défaire, je n'ai jamais eu d'acné et j'aurais peur de faire face à cette situation. Bravo à toi et courage :D

    RépondreSupprimer
  8. Moi aussi j'ai toujours eu un peau de bébé et ça me fait trop peur de penser qu'un jour si j'arrête la pillule ça va arriver brrrrr

    RépondreSupprimer
  9. Haawn je compatis, perso j'ai eu une énorme & unique poussée d'excsema dans ma vie & j'en avais eu quelques plaques sur le visage, ben pareil n'ayant presque jamais eu de boutons ou quoi de ma vie, j'me suis sentie toute conne d'un seul coup !

    En tout cas tant mieux si ça s'améliore, & puis tu restes toute jolie. (:
    Bisous !

    Loöla de http://loolashanti.blogspot.fr/ ♥

    RépondreSupprimer
  10. Hello beauté!
    J'ai arrêté la pillule pour les mêmes raisons que toi, parce que je voulais arrêter ce fichu cachet à prendre tous les matins et de donner ces hormones à mon corps.
    Cela va faire un an et demi maintenant et pendant une bonne année j'ai eu les même problèmes que toi, seulement uniquement sur le visage. Je n'ai jamais eu de boutons sur le corps mais ça, ça dépend de chacune!
    Pour mon visage, au début je ne comprenait pas bien car comme toi, je n'ai jamais eu d'acné même étant adolescente. Et encore une fois...comme toi j'ai trouvé ça très dur à 26 ans d'avoir cette poussée de boutons et de devoir entendre les remarques de mes proches : "oh mais qu'est ce qu'il t'arrive?", "Tu devrais aller chez le dermato là". Bref, tout ça pour dire que je me retrouve vachement dans tout ça mais je ne regrette pas d'avoir arrêté même si à l'arrivée des anglais je souffre le martyr. Disons que Mister Paracétamol est devenu indispensable une fois par mois mais bon.
    Pour ma routine, j'ai appris à surtout ne pas "décaper" ma peau, utiliser un savon doux (le mien est le toméraine de la roche posay) avec ma clarisonic. Et surtout, surtout bien hydrater!!! En réalité, au début je cherchais à dessécher ma peau mais dès que je me suis mise à bien l'hydrater, ça a commencé à diminuer la colonie de boutons.
    J'ai encore un ou deux bourgeons parfois durant la période méga sexy du mois ;-) mais tout va beaucoup mieux! Tu n'es pas condamnée et je vois que ça s'est vachement amélioré pour toi donc je te souhaite que tout se termine très vite!
    Avec mon experience ainsi que tous les autres témoignages que j'ai pu lire à ce sujet, je dois dire que j'ai eu une vraie reflexion sur les médicaments au sens large. Aujourd'hui j'essaie un maximum de me soigner avec des remèdes naturels quand cela est possible.
    Ah et dernier point, l'alimentation joue beaucoup aussi sur l'état de la peau! J'ai vérifié cette hypothèse il y a peu de temps!!!

    Bon courage petit chat!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, je ne sais pas si tu comptes regarder ce message si longtemps après ... mais dans le doute je teste !! J'ai arrêté la pilule en Novembre 2015, après 10ans de prise. Je n'ai jamais eu d'acné étant adolescente, du moins je n'en ai pas le souvenir. Voila 10 mois que j'ai arrêté cette saloperie. Je ne dirais pas que mon acné est HORRIBLE mais j'en ai malgré tout honte. Elle apparaît au niveau de la machoire, sur les tempes. Je me demandais comment se portait ta peau aujourd'hui ? L'hydratation de la peau est-elle si efficace ? Est-ce utile d'aller voir un dermato ?

      Je te remercie d'avance si tu prends la peine de me répondre

      Supprimer
  11. J'ai dû arrêter de prendre ma pilule il y a presque 2 ans maintenant à cause de problèmes de santé, mais j'utilisais une pilule micro-dosée et du coup je n'ai pas eu à supporter tous les effets indésirables dont tu parles dans ton article :/
    Par contre je sais ce que c'est de se sentir défigurée par ces boutons, et j'imagine à quel point ça doit être dur quand c'est si soudain et que ça contraste avec ta "peau de bébé" d'avant (et que les proches ne se gênent pas pour te le faire remarquer : même si ça n'est pas toujours mal intentionné, ça fait mal).
    On voit déjà une sacrée évolution et de belles avancées, alors ne te décourage pas : tu es sur la bonne voie !
    Plein de gros bisous <3

    RépondreSupprimer
  12. Comme toi, j'ai voulu arrêter la pilule...
    la voie buccale me dérangeait car les hormones passaient pas l'estomac et se rependait dans tous l'organisme.
    J'ai donc opté pour l'anneau contraceptif, beaucoup moins riches en hormones, efficacité ciblée: je suis heureuse!
    Je n'ai que les avantages de la contraceptions mais sans les inconvenants!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, AE ;) Comme toi aussi j'ai utilisé les anneaux dès mes 18 ans pendant 5 ans (maintenant j'ai 23
      J'ai profité d'un voyage en solo de 3 mois l'année passé (je suis mariée) pour arrêter parce que j'en avait marre.
      pendant ces 3 mois j'ai rien eu de particulier, mais une fois rentrée en Belgique (septembre) j'ai commencé à avoir de boutons sur la figure et un rien sur la nuque (j'avais jamais vraiment souffert d'acné auparavant, c'était plus un bouton par ci par la pendant les règles et puis c'était tout). Maintenant 7 mois après j'ai presque recuperé ma peau d'avant (les petit boutons des règles habituels mais pas vraiment plus) Mon problème maintenant c'est que il reste des petites taches residuelles... j'espère que ça partira avec le temps et que pourrais sortir pleinement démaquillée comme avant ;)

      Supprimer
  13. J'ai également arrêté la pilule en décembre 2012 et je suis plus que ravie de ce choix !
    J'ai toujours eu quelques imperfections avant l'arrivée de mes règles sur le menton surtout. Ca n'a pas changé sans pilule mais ça commence à diminuer car j'ai enfin trouvé les produits efficaces et je surveille mon alimentation (très important aussi et on n'y pense pas forcément!).
    J'avais des migraines toutes les semaines, je n'en ai plus du tout et c'est la principale raison pour laquelle j'ai abandonné les hormones !
    Plus de douleurs de règles non plus ! Cycles super réguliers. Bref, je ne regrette pas :)
    Dans tous les cas, tu vas y arriver pour les boutons, c'est déjà super l'évolution en quelques mois !

    RépondreSupprimer
  14. J'ai appris suite au scandale Diane que ma pilule était également une pilule pour empêcher d'avoir des boutons (la générique de Diane en fait), je n'ai pas compris pourquoi mon con de gynécologue me l'avait prescrite, je n'ai jamais eu d'acné! Soit cette année je me suis décidée à demander à ma (nouvelle) gynécologue de redescendre vers quelque chose de moins dosé parce que je préfère me taper quelques boutons que de prendre trop d'hormones inutilement, j'en suis à mon premier mois en pour l'instant je n'ai jamais eu la peau aussi belle, mais bon on verra les mois suivants...
    Si la diminution de la dose d'hormones pouvait rendre ma peau moins sèche ça serait merveilleux!
    Bravo pour ton article c'est bien de partager ce genre d'expériences sans tabou

    RépondreSupprimer
  15. J'ai pris Diane pendant 2 ans, à peu près. Je n'ai jamais eu une peau acnéique, mais lors de mon premier RDV avec un nouveau gynéco, pour la prendre, j'étais en stress, et j'avais donc, pour la première fois de ma vie, eu une poussée de boutons sur le front (qui a du duré un mois seulement). j'ai dis que je n'étais pas acnéique (du visage en tous cas), mis à part un ou deux boutons de temps à autre (mais mon dos a tendance a aimer boutonner), mais il m'a répondu un truc du genre "oui, mais vous serez contente".
    Oui, j'ai été très contente, plus rien, une peau parfait, surtout dans mon dos, qui me complexait. Jamais d'oubli de pilule, rien. Mais par contre, j'ai pris de la culotte ce cheval (youhou), et de la poitrine (j'en avais déjà une que je trouvais conséquente, et maintenant, je me traine un bonnet E). Et en l'arrétant, il y a 6 mois, je me suis rendu compte d'un truc : j'étais plus zen, moins sujette aux sautes d'humeur, et de fait, sous Diane, je pleurais pour un rien. Et j'ai perdu ma culotte de cheval.
    Je ne prend plus la pilule, faute de célibat forcé, mais je pense tenter l'implant ou le stérilet, histoire d'être tranquille. Les effets d'une même pilule sont complétement différents d'une fille à une autre, mais on ne s'attend jamais non plus à ce que notre corps change à ce point à cause d'un tout petit cachet. Je suis contente de l'avoir arrétée (mais nettement moins de l'état de mon dos, qui ressemble à nouveau à un champ de bataille criblé de trou d'obus)

    RépondreSupprimer
  16. Je me sens tellement concernée. Je prends la pilule depuis presque 9 ans. A la base pour réguler des problèmes hormonaux important qui m'infligeaient une sale acné. J'étais sous Diane35 ( Elisa35, son générique ). Et puis j'ai flippé, quand j'ai entendu tout ce qu'on en a dit... Parce que il y a 2 ans, j'ai commencé à avoir le tournis, des nausées intrépides, des vomissements inexpliqués à chaque fois que je la recommençais après mes règles. Chouette, de reprendre sa pilule chaque mois en sachant ce qui va suivre. Il y a 6 mois donc, j'ai flippé et j'ai été chez la gyné, qui m'a prescrit une qui régule aussi les hormones mais qui est beaucoup beaucoup moins forte. J'ai recommencé à vivre ! Toujours pas de boutons mais une vie plus saine, plus de ballonnements, plus de vomissements. Et puis depuis fin janvier, j'ai stoppé la pilule, parce que j'ai envie d'un corps " sain " et aussi, peut-être envie de donner la chance au destin de nous offrir la chance d'être parents un jour. Depuis que je ne la prends plus... Et bien c'est pas la joie. Mes règles sont insupportables, les boutons ont repris domicile sur mon corps... et j'attends patiemment que ça passe. C'est étrange, parce que j'en ai pas trop sur le visage mais mon décolleté et mon dos.. :( bref, j'espère que la nature fera les choses correctement. Merci pour ton article !

    RépondreSupprimer
  17. J'ai arrêté aussi l'année dernière après 10 ans. Comme toi au début ... rien et là ça va faire 8 mois que j'ai des boutons dans le dos, sur les joues, dans le coups... j'ai tout essayé crème, gels doux, savons doux et bien aucuns changements, du coup j'ai rendez vous chez le dermato :)

    C'est à ce moment la que tu te rends compte que la pillule c'est vraiment de la merde !

    RépondreSupprimer
  18. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  19. Coucou,
    J'ai arrêté la pillule il y a à peu près 6 ans, après une dizaine d'années de bons et loyaux services. (je n'étais pas sous Diane).
    Je me suis retrouvée comme toi avec une tête remplies de spot ! Lol. Aujourd'hui, j'en souris, mais ça n'a pas toujours été le cas. Je cachais aussi ma tête hideuse dès que je le pouvais... J'ai abusé de produits pensant les faire partir et c'était pire au final. J'ai du consulter un dermatologue et suivre un traitement de 9 mois pour régler le souci. Aujourd'hui tout est rentré dans l'ordre (heureusemenent) du point de vue de l'acné.
    J'ai évidemment fait un dérèglement hormonal qui tarde à rentrer dans l'ordre. Une aménorrhée de plus de 4 ans... Et aujourd'hui, un cycle irrégulier qui tend à se régulariser ces derniers mois. Bref.
    Sinon, je n'ai pas observé d'autres symptômes... (j'ai eu ma dose, ça me va ^^ lol)
    Par contre, avec le recul, si j'avais su tout ce que ça engendrait à l'arrêt, jamais je n'aurai commencé à utiliser la pillule ! Personne ne m'avait parlé de cet effet hormonal. Et à 17 ans, je n'y pensais pas.
    Ce petit cachet que je prenais en toute confiance, m'a fait revoir mes habitudes... Je privilégie les remèdes naturels à l'heure actuelle.
    Par contre, pour les boutons, j'ai eu une phase acnéique à ce niveau là certes, mais j'ai également eu une très mauvaise réaction aux gels douche qui s'est confondu avec de l'acné. Mon médecin m'a précisé d'utiliser un pain dermatologique pour peaux sensibles, et tout est rentré dans l'ordre. Je suis passée d'un dos pleins de boutons à un dos normal (ou presque... le temps que les dernières cicatrices disparaissent).
    Voilà pour ce qui est de mon expérience...
    Merci pour ton article, et au passage, tu as de très jolis yeux. Au plaisir de te relire :)
    Des Bisous

    RépondreSupprimer
  20. Super article. Effectivement difficile de faire abstraction de la pillule. A l'heure actuelle je ne sais toujours pas quoi faire. Continuer ou pas? Les autres alternatives?

    Je n'ai jamais eu d'énormes soucis question boutons, j'en avais dans le dos et quelques fois dans le visage mais rien de très alarmant.

    Je pense que ton corps a besoin de reprendre au point zero, pour le moment il réagit mais ça se calmera certainement. Bon courage pour la suite!

    RépondreSupprimer
  21. J'arrete aussi la pilule à la fin de ma plaquette, alors autant dire que ton article m’intéresse fortement !
    Je n'ai pas pris la pilule pour reguler mes cycles ou pour des problèmes d'acné, mais vraiment comme contraceptif .. J'appréhende ce retour au "naturel" pour tous les effets indésirables que tu cites, mais je suis comme toi (& comme beaucoup d'autres) raz le bol des hormones ..
    On verra bien comment ça se passera pour moi ;)

    En tout cas merci pour cet article :)

    RépondreSupprimer
  22. J'ai arrêté la pilule il y a 1 an, j'avais commencé à 17 ans et j'en ai maintenant 25 donc 6 ans tranquilles. Avant de la prendre, j'avais quelques boutons d'acnés dans le dos mais une peau "parfaite" au niveau du visage, pas grasse du tout ni de boutons. Depuis que je l'ai arrêté, les boutons dans le dos sont revenus de plus belle (la photo de ton dos aurait pu être le mien) mais en plus gros et plus douloureux. La peau de mon visage est devenu grasse avec quelques boutons sur les tempes, les mentons et le cou et mon teint est irrégulier avec des rougeurs et les potes dilates, bref sexy! Je suis preneuse si tu trouves un remède pour le dos car je n'en peux plus! Ma dermato m'a prescrit du zinc et une crème (curaspot) mais je ne vois aucun effet sur le long terme...bon courage! Laura

    RépondreSupprimer
  23. Moi, j'en ai une très faiblement dosée donc, je ne pense pas que j'aurai ce genre de problèmes mais ... J'aimerais bien changer de contraception mais les gynécos sont un peu frileux ... Je suis encore jeune, je n'ai pas d'enfants et la pilule semble m'être la meilleure option pour le moment !

    RépondreSupprimer
  24. J'ai également arrêté la pilule il y a quelques mois, elle avait un effet catastrophique sur moi : j'avais tout le temps faim, j'ai pris un poids fou et les régimes n'y faisaient rien, et dès que j'ai arrêté, j'ai tout de suite perdu du poids ! En plus je trouve ça vraiment contraignant, surtout pour moi qui suis tête en l'air, et en plus elle m'a donné de ces boutons, horrible... Elle a également eu des répercutions sur ma chevelure (pertes de cheveux moooonstrueuses !), mon cuir chevelu et mon moral... Bref, je suis bien contente d'avoir arrêté !!

    RépondreSupprimer
  25. J'ai eu le même problème et j'ai pris les même traitements que toi pendant 12 ans à cause d'un dérèglement hormonal. J'ai pris en tout 20 kg en 12 ans et j'ai arrêté de prendre des traitements hormonaux il y a deux mois. Trop d'effet secondaires et je ne supportais plus du tout, je déprimais. En plus, aucun traitement réglait les problèmes. J'ai changé de gynéco et je me suis tournée vers la gynécologie homéopathique et je me sens mieux pour le moment. Mon nouveau gynéco a pris la situation en main et essaie de vraiment trouver une autre solution et de savoir ce que j'ai réellement.
    Un conseil: évite les produits laitiers. C'est inflammatoire et ça favorise l'acné (c'est ce que le gynéco m'a dit). Moi, elle me les a interdit, je dois faire un régime sans lactose... En tout cas, pour moi, les hormones, c'est fini! Elle m'a interdit tout ce qui était hormonal!

    RépondreSupprimer
  26. je me reconnais tellement dans ton article. Ma peau revient doucement à la normale. Comme toi je n'ai plus de gros boutons qui se pointent chaque jour. et ceux du dos commence à disparaitre aussi.pour moi ca fait plus d'un an que j'ai dit sttoppe car cette saloperie m'a provoqué un dérèglement hormonale.

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour, sur le fait de prendre la pilule ou pas, chacun fait ses choix. Perso j'ai essayé, j'ai dû la prendre un an. Je l'oubliais une fois sur deux, ne la prenais pas à heure fixe. Et comme j'étais étudiante avec un budget très serré, j'ai cessé de l'acheter et même si maintenant je travaille, je n'ai pas cherché à la reprendre. Bref. Il y a quelque chose qui m'interpelle dans ton article, c'est que tu dis prendre la pilule depuis presque 10 ans alors que tu as 23 ans. Quel médecin ou gyneco a bien pu te prescrire un tel traitement si jeune, à moins qu'en fait tu l'es pris plus tard. Si vraiment tu étais sous diane 35 à 14 ans, rien d'étonnant à ce que tu n'ais pas eu de poussée acnéique pendant l'adolescence. Et exactement de la même façon, ton corps s'adapte aujourd'hui à tes hormones naturelles puisqu'il n'a pas pu le faire avant. Merci la médecine moderne.

    RépondreSupprimer
  28. Quel superbe article
    Très complet et vraiment très intéressant !!!!
    Je suis complètement d'accord avec tes propos, l'arrêt de la pilule : best way ever <3

    RépondreSupprimer
  29. Coucou !

    Merci pour cet article...
    Je m'y retrouve un peu en fait, car moi j'ai un acné sévère depuis le collège (notamment sur le décolleté et dans le dos), j'en avais pas mal sur le visage aussi. Cette période a été tout ce qu'il y a de plus horrible. J'ai donc commencé à prendre la pilule à 14 ans, la diane 35. Par contre moi je savais que c'était un anti-acnéique puisque c'est mon dermatologue qui me l'a prescrit. Je la prends donc depuis 8 ans, et je ne peux plus m'en passer : un été j'ai décidé d'arrêter la pilule pour laisser "mon corps respirer" et bien au vu des résultats, ce n'est pas prêt de recommencer... J'ai une invasion sur la poitrine et dans le dos, de gros boutons, comme toi des kystes inflammés qu'on ne peut pas percer... C'était horrible, j'ai passé le pire été de ma vie (ok j'exagère !). Du coup j'ai vite repris la pilule, et je n'envisage pas de l'arrêter de sitôt. J'ai pensé à faire curacné histoire de me débarasser de mon acné une bonne fois pour toute, mais j'ai peur des effets les premiers mois quand j'aurai arrêté la pilule mais que le traitement n'aura pas encore fait effet.. Je ne veux plus revivre d'épisode difficile comme cet été où j'ai arrêté la pilule.

    RépondreSupprimer
  30. J'arrête Nuvaring à la fin du mois ! Super article qui rassure celles qui veulent se lancer ;) petite question : l'arrêt de la pilule t'a-t-elle fait prendre du poids / augmenté l'appétit ?

    Merci de ton témoignage, ce ne sont pas les gynécos qui nous conseilleraient, on est souvent livrés à nous même quand on ne veut pas de contraceptif hormonal et les articles comme le tien aident beaucoup .

    RépondreSupprimer
  31. Hello j ai arretter la pillule il y a que 5 jours et depuis hier je pert du sang par voix urinaire comme si javai mes règlesà , avant de la prendre javai de lacne sur mon dos et pi après plus rien. Cela fait 15mois que je prend leelo ge et depuis ma vie est un cauchemar... pendant 4 5mois règle de 1jour alors qu' avant cetai 6.après plein de micose et dinfection urinaire... voila merci

    RépondreSupprimer
  32. Salut.comment je me retrouve dans ton histoire...en tout cas merci beaucoup pour ce témoignage;ça me soulage. En ce moment je vie cette calvaire.en plus jhabite dans un pays tropical..absolument comme dans un hamam toute la journée 24/24 7/7..et le pire je me sens dans l'obligation de me maquiller..j'aimerai savoir au bout de combien de temps ma peau ou du moins mon corps redevient à la normal? :( merci.pour info j'utilise comme soins:un demaquillant avene,papulex et lait hydratant bébé de Johnson.Ensuite comme maquillage:j'utilisais matt mousse maybelin et poudre avon;j'ai tellement chaud que j'ai fini par changer.maintenant j'applique ma crème hydratante et la poudre fond de teint de chez sephora.(j'ai vécu à paris dans le passé).je suis découragee :( j'ai du arrêté la pilule puisque mon chéri et moi souhaitons avoir un bébé.

    RépondreSupprimer
  33. Salut ! J'arrive après la guerre mais merci pour ton article. J'ai moi même arrêté la pilule il y a de ça deux mois a peu près pour un stérilet en cuivre. Les effets secondaires sont violents mais justement je me dis que si les effets sont si importants, j'ai vraiment bien fait d'arrêter ce poison. Bref, c'est rassurant d'avoir un point de vue extérieur, ça donne du courage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut,
      Voyez-vous une amélioration presque 6 mois plus tard ?
      Un mois qu'on m'a posé un stérilet cuivre (après arrêt Jasmine)... et je bourgeonne...
      Je ne suis pas très patiente et m'interroge sur l'avenir !

      Supprimer
  34. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  35. Salut
    je me retrouve un peu dans ton article
    j'ai pris la pilule 10 ans tout comme toi mais c'était une mini dosée.
    J'ai voulu arrêter à cause d un problème à une artère qui est semble t il rétrécie. Du coup la pilule augmentant le cholestérol j'ai préféré la laisser de côté. Et puis je suis contente d'arrêter ce bourrage hormonal !
    Par contre tout comme toi j'ai une peau beaucoup plus boutonneuse depuis. Moins que toi mais cela m'inquiète car je me marie dans quelques mois. Je ne sais pas si d'ici la le bouleversement hormonal sera fini. Ça me fait même me poser la question de reprendre cette satanée pilule quelques mois.
    Mais j'ai envie de tenir bon.. j'ai un sterilet au cuivre c'est beaucoup plus naturel! Je trouve quand même des avantages à l'arrêt de cette pilule; une libido plus importante à certains moments du cycle et un ventre nettement moins ballonné.
    Je voudrais savoir où tu en es maintenant niveau boutonS.
    merci pour cet article et tes conseils.
    bises
    Justine 27ans

    RépondreSupprimer
  36. Bonjour à toutes ! Merci pour vos commentaires, cela fait du bien de voir qu'on est pas toute seule ! Comme beaucoup, j'ai commencé à prendre la pilule à 16 ans parce que je sortais avec un garçon et que nous avions des rapports sexuels. Je l'ai pris jusqu'à mes 22 ans. Après 6 années, je commençais à avoir des migraines lorsque je prenais les comprimés placebo. Dans le même temps, je me suis intéresée aux différents moyens de contraception. J'ai du changer de gynéco car le premier ne jurait que par la sacrée sainte pilule ! Aberrant ! J'ai de moins en moins confiance dans la médecine ... Enfin plutôt dans les médecins. Mais c'est un autre débat. Bref, je trouve une gynéco super et je décide de mettre un stérilet en cuivre. Pendant 3 mois, ma peau devient légèrement boutonneuse, mais je ne m'inquiète pas. Je suis à la fin du 3ème mois et la je fleuris littéralement ! Front, joue, mâchoires,...Hum. Avec du fond de teint, ça ne se voit pas encore trop. Mais si je suis sous une lumière crue, c'est la cata. J'ai aussi des petits boutons dans le décolleté et dans le haut du dos. Je n'avais jamais souffert d'acnée auparavant. C'est très démoraliisant. J'attends le témoignage de filles qui ont vu leur peau s'améliorer avec le temps. J'imagine que le corps doit retrouver un équilibre et que malheureusement il n'y a pas grand chose à faire. Je veux bien essayer les remèdes naturels mais je n'ai aucun envie de prendre du roaccutane... Quand est-ce que nous pouvons espérer que les choses rentreront dans l'ordre ? Le cap des 6 mois est-il vrai ? Même si je sais que l'on est pas égale :) Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui le cap des 6 mois est vrai ! Plus 7 mois pour moi ^^. Le problème après c'est plus les tâches résiduelles. ..

      Supprimer
  37. Bonjour,
    Je me reconnais dans ton article :-) J'ai arrêté la pilule ça fait presque 4 mois et mon visage est juste insupportable !! J'ai des petits boutons qui ne partent pas et parfois un gros qui fait bien mal qui apparaît un peu où il veut. Je suis au naturel depuis plus de 6 mois donc pas de crème ou autre avec produits chimiques dedans. Je crois qu'il faut juste que je m'arme de patience mais c'est dur à 30 ans et d'avoir le visage d'une ado !! :-(
    Merci pour ton article :-)

    RépondreSupprimer
  38. Bonjour,

    Je me reconnais dans ton article. J'ai 28 ans et je prends la pilule depuis mes 19 ans.

    J'ai arrêté la pilule en janvier dernier, et j'ai quelques boutons sur le visage, ma peau a perdu son élasticité, j'ai pris 13 kilos (que je ne parviens pas à perdre), je n'ai plus de règles, ma libido a fait une chute libre (ma libido était canon quand je prenais Diane 35) et je pleure 5 fois par semaine pour le moindre truc.

    C'est la pire période de ma vie niveau humeur, décisions, quotidien. Mais je me dis que c'est le prix à payer pour les 9 ans où j'ai fait subir la prise d'hormones à mon corps.

    Chaque jour en son temps....

    Merci pour l'article.

    RépondreSupprimer
  39. Bonjour, j'ai exactement la meme acné, enfin plus sur le dos que sur le visage) j'ai aussi pris diane 35, androcur, roaccutane, et à chaque fois ue je vais chez un dermato, qu'est ce qu'il veut me prescrire? Diane 35… à croire qu'aucun autre traitement n'existe?
    Enfin bref, je pense qu'il faut s'accepter comme on est, tout le monde a de l'acné après c'est sur que certains ont quasi rien, mais il faut rechercher la raison… souvent on pense que c'est hormonal alors que ça peut venir du stress ou d'autres choses, alimentation, allergie…etc. Puis les remèdes naturels fonctionnent parfois mieux que le chimique, par exemple le citron, le miel, la tea tree...

    RépondreSupprimer
  40. Je prends moi aussi Diane 35 après une dizaine d'essai de pilules différentes. Toutes me donnent des bouffées de chaleur atroces. Je veux vraiment arrêter mais comme toi j'ai peur d'avoir de l'acné parce qu'ç la base je l'ai prise à 15 ans à cause de ça...

    RépondreSupprimer
  41. J'ai moi aussi également arrêté la pilule car je ne la supportais plus après 6ans de prise ! J'avais des grosses baisses de moral, des sautes d'humeur... On aurait dit que j'étais bipolaire. Et je suis très heureuse de l'avoir arrêté ! Par chance, je n'ai jamais fait d'acné.

    RépondreSupprimer
  42. Moi j'ai pris Diane pendant 2 ans. J'ai du arrêter car elle me faisait grossir (et me donnait du cholestérol et un taux bien trop grand de triglycérides) et résultat j'ai plus de périodes rouge DU TOUT, ça fait bien 1 an que je las attends. C'est le seul effet indésirable que j'ai et il est assez gênant. J'en ai parler à mon médecin, et il ne sonnait pas la cause. A part ça, je trouve que j'ai une meilleure peau sans la pilule mais je crains de devoir en prendre toute ma vie à cause de ces foutus périodes qui ne veulent pas venir...

    RépondreSupprimer
  43. Bonjour, j'ai du arrêter yasmin il y a deux semaines à cause des migraines je ne peux plus prendre de pilule contraceptive de toute ma vie, le prob, il y a 10 ans j'ai commencer à prendre la pil le à cause de mon acné... j'ai tellement peur qu'elle revienne. Ça fais seulement 2 semaines et j'ai déjà quelque boutons sur le front... en 10 ans j'en avais jamais eu autant j'ai peur que ça empire... qu'est-ce que je peux faire pour pas que ça devienne pire svp !

    RépondreSupprimer
  44. Bonjour, j'ai du arrêter yasmin il y a deux semaines à cause des migraines je ne peux plus prendre de pilule contraceptive de toute ma vie, le prob, il y a 10 ans j'ai commencer à prendre la pil le à cause de mon acné... j'ai tellement peur qu'elle revienne. Ça fais seulement 2 semaines et j'ai déjà quelque boutons sur le front... en 10 ans j'en avais jamais eu autant j'ai peur que ça empire... qu'est-ce que je peux faire pour pas que ça devienne pire svp !

    RépondreSupprimer
  45. Bonjour,
    Et bien j'ai arrêté il y a maintenant 4 mois ma pilule harmonet après 13 ans de prise. J'avais eu de l'acné ado disparue grâce au roacutane , et bien là je me suis retrouvée comme à mes 14 ans: dos et visage plein de boutons.... ce 4e mois s'annonce moins fournit j'utilise mes produits d'avant : gommage à la menthe de chez Clinique , refine pore mask de biotherm.. 1 à 2 fois par semaine. . Mais ce n'est pas tout : je souffre de nausées assez fortes les quinze derniers jours de chaque cycle , avec parfois quelques vertiges. Les seins étaient très gonflés et douloureux lors des 2 premiers mois, ça va mieux. Pour le poids j'ai pris 3kg , en mangeant très raisonnablement ça s'est stabilisé. Pour le moral j'ai l'impression de manquer de motivation moi qui en general adore faire du sport et prends plaisir dans mon job j'avoue que je traîne des pieds, je me fais violence! J'espère que comme certains symptômes s'atténuent, j'arrive en fin de" normalisation" mais je ne m'attendais vraiment pas à ça!

    RépondreSupprimer
  46. Bonsoir,
    J'ai décidé a 28 ans d'arrêter la pilule car marre de prendre du chimique, cependant ayant eu de l'acné a l'adolescence j'ai très peur du retour des boutons, j'avoue quejapprehende beaucoup, ne saisbpas quoi faird??

    RépondreSupprimer
  47. Bonjour,
    Je viens de lire ton article(il a été écris il y a un moment maintenant mais bon je tente ma chance quand même lol)car j'ai moi même arrêté la pillule JASMINELLE en 08/2015, soit maintenant 9 mois et tout comme toi j'ai eu le revers de la médaille( je l'ai commencé à 17 ans et j'avais des boutons, donc je n'ai plus eu du tout de boutons à partir du jour ou j'ai commencé la pillule soit pdt 8 ans puisque j'en avais 25 l'année dernière et badaboum quelques mois après l'arret une explosion de boutons, à 25 ans!! la honte), mais surtout j'ai perdu énormément ma poitrine qui était pourtant bien sympathique! as-tu connu la même chose? Cela me desespere un peu!
    amandine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Amandine!
      Je suis bien désolée pour toi, je ne peux que compatir, mais avec le temps ça devrait s'améliorer pour ton acné!
      Pour la poitrine par contre, je n'ai pas constaté de changement, j'ai plutôt même l'impression que mon corps est plus harmonieux maintenant qu'avant... Mais j'ai un peu pris de poids, donc je n'ai pas perdu de poitrine haha!
      J'espère que l'arrêt de la pilule te fait quand même du bien, courage, et bisou!

      Supprimer
  48. Bonjour !
    Je sais que l'article date un peu mais voilà un mois que j'ai aussi pris cette décision d'arrêter la pilule !
    J'ai bientôt 25 ans et je prenais la pilule depuis mes 12 ans pour cause de règles très douloureuses (contractions, crampes, migraines, nausées, vertiges et j'en passe). Elle les a rendues "supportable" mais ça a toujours était un moment difficile. Puis vers 14 ans j'ai commencé à faire beaucoup d'acné visage/dos avec des kystes très tenaces. Ça m'a pourrit la vie, un complexe énorme et je me maquille depuis exagérément (fond de teint en plusieurs couches + poudre teintée). J'ai commencé à voir une dermato il y a 3 ans environ, qui m'a fait suivre des traitements (inefficaces) puis qui m'a fait changé de pilule deux fois. Voyant qu'il n'y avait aucune amélioration je m'étais résignée à avoir une sale tronche toute ma vie, à ne jamais sortir peau nue ou me mettre en maillot à la plage car trop complexée.
    Puis dernièrement j'ai beaucoup réfléchi, je sentais que mon corps n'en pouvait plus, marre de devoir penser à ce cachet, marre de mes sautes d'humeur, de cette pseudo dépression constante, marre de prendre la pilule pour soulager mes douleurs mais d'avoir quand même mal au point de me mettre en arrêt de travail, puis j'avais le sentiment d'intoxiquer mon corps et ayant beaucoup de problèmes intestinaux (colopathie fonctionnelle) je me suis dit "Aller, ça ne peut pas être pire que ce que tu vis déjà, tu auras peut être une bonne surprise !".
    Et bien après un mois seulement je me sens revivre ! Je me sens moins fatiguée, moins triste, mes humeurs sont plus stables, ma libido est remontée en flèche et je me sens mieux dans mon corps. J'ai la peau beaucoup plus grasse et pas mal de petits boutons au niveau du menton et un peu sur les joues mais c'est très léger, ils partent rapidement et sont facile à camoufler et mon dieu je préfère 1000 fois ça car en contrepartie je n'ai eu qu'un seul mauvais kyste en un mois ! Je croise les doigts pour que ce soit durable...
    Sinon les anglais sont censés débarquer ce week-end, j'ai déjà très mal depuis presqu'une semaine à en avoir le dos quasi bloqué et je sens que ça ne va pas être une partie de plaisir... Mais sachant que j'avais mal aussi sous pilule, je me dis que ça vaut le coup de souffrir une fois par mois si c'est pour faire une croix sur mon plus gros complexe qui a ruiné mon adolescence ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Courage Louise !
      Je suis aussi passée par là, mais maintenant après 3 ans d'arrêt je pense que mon corps a (presque?) fini de se désintoxiquer de toutes ces hormones que j'ai ingérées pendant trop longtemps !
      Surtout n'hésite pas à me rejoindre sur Twitter (@harmonylublog) ou sur ma page Facebook (Les Manies de Monie - Harmony Lu) pour continuer à en discuter, ça sera plus simple que via commentaire ! :)
      Bonne journée !

      Supprimer
  49. Salut
    Je viens d’arreter la pilule apres 4 ans, recommendé par mon gyneco a cause d’une absence totale de saignements et secheresse vaginale.
    Apres 10 jours de lutenyl en parallele avec les 10 dernieres pilules de la plaquette Minesse, j’ai eu mes regles apres 15 jours, soit le 15 mai. (sans douleur, duration 1 jour)
    Ca fait 2 semaines que je me sens super mal, je broie completement il y a des jours,, avec des idees vraiment noires, fatigue, grosse migraine, la poitrine qui pèse une tonne, et douleur aux ovaires. Cote acné, mon visage va plutot bien, quelques boutons sur le dos et la poitrine (rien d’alarmant).
    J’ai lu que certaines femmes vivaient tres mal l’arret de la pilule, et la je pense en etre une.
    Merci pour vos messages.

    RépondreSupprimer
  50. Bonjour je suis sous diane 35 depuis 3 mois et je veux l'arreter la je ne compte plus la reprendre je n'avais pas une acné severe mais tres legere mais qui me bouffer la vie sa a augmenter avec cette pillule qui me gache la vie je suis en dépression à cause de sa ! 3 mois je me dis c'est comme meme enorme pensez vous que les effets seront les memes? Je suis completement en depression si je venais a en avoir une tonne je sais pas ou je finirais.
    Merci si vous me repondez

    RépondreSupprimer
  51. coucou moi pour le moment je suis toujours sous pilule mais j'ai des symptôme similaire au tien beaucoup dans le dos mais moins au visage, mal au ventre vertige nausée bref bien des choses désagréable je n'est que 20 ans donc j'hésite encore a l’arrêt de pilule, ton article était vraiment très intéressent même si cela fait un moment passé.

    RépondreSupprimer
  52. salut
    mon expérience est assez différente prise de pilule pendant prés de 8ans (trinordiol) j'ai décider de l'arrêter pour passez au stérilet au cuivre DIU car étant fumeuse on m'a souvent d'écrit le risque du mélange tabac et contraception.
    arrêt de la pilule et là la catastrophe déprimer durant mes règles et même 1 semaine avant leur arrivée , idée noir, perte de cheveux, angoisse, anxiété généralisée je me retrouve a broyer du noir et a finir sous lexomile en ne comprenant pas mon problème car je n'est pas fait le rapport tout de suite entre mon état et la pilule je fini par y réfléchir je vais voir ma génycologue qui me confirme que mon état est dû a sa et que sa va passer sous 10jours résultat depuis 2 mois aucun changement j'ai tellement peur de se sentiment autant psychologique que physique que je pense à tout genre de maladie ayant un caractère de base anxieux ce qui bien-sur n'améliore pas la chose!!!!
    bref j'ai pris rendez vous avec un endocrinologue car je refuse de finir sous antidépresseur a cause de mes hormones ou plutôt (du manque d'hormone que me procurer ma pilule) je ne c'est pas combien de temps cela risque de durée mais un bon conseil avant de prendre des médocs pour l' anxiété ou la dépression chercher d'abord a savoir si a cette période vous n'avez pas eu un changement hormonale car souvent les symptômes sont les mêmes et sa peut amener de la dépression il faut le savoir.
    par ailleurs choisissez une contraception non-hormonale si possible le cercle vicieux des hormones du changement d'humeur et de déprime vous amène à la peur.
    Si quelqu'un a une expérience similaire je suis preneuse!

    RépondreSupprimer
  53. Coucou Harmony,
    Je ne sais pas si tu passes souvent ici, mais comptes-tu faire un article/une vidéo sur un bilan ? C'est toujours sympa de voir les articles à 9 mois à 1 an mais personne ne fait d'article à deux ans et plus...
    Nous sommes toutes différentes mais ça serait sympa.

    RépondreSupprimer
  54. Je termine la lecture de ton article et juste : merci! J'ai grosso modo le même parcours
    : prise pilule pr acné depuis que j'ai 15 ans, arrêt en janvier car nouveaux effets secondaires et surtout, envie de retour au naturel. Mais je déguste niveau acné! Ca reste modéré, mais j'ai des boutons sur le visage, un peu sur le cou, le décolleté et le dos (mais très petits). Bref pas cool mais je ne me vois pas reprendre d'hormones, c'est comme si j'avais passé un cap... Du coup j'espère que mon corps pourra se stabiliser et trouver son équilibre... ton article relance l'espoir et me confirme que peut-être, je n'ai pas encore été assez patiente... :)

    RépondreSupprimer
  55. Je vis la même choses que lenisyana. Courage ça fait 6 mois que je vis l'enfer... anxiété, insomnie, bouton dans le dos. On m'a dit que je souffrais d'épuisement et d'anxiété. Mais mon doc ne voulais pas me prescrite rien parcequil dit que je suis trop jeune, que je suis assez forte pour passer a travers tout seule... seulement 6 mois c trop long! Et j'en vois pas le bout. J'avais jamais souffert d'anxiété aux paravent. Mon cycle est régulier mais j'ai rien pas grand choses qui coule a mes règle. Une naturopathe ma dit qu'elle pense que j'ai pas éliminer les hormone de synthèse et que tu coups avec les mienne qui embarqué ça fait une surdose d'hormones... tk j'essaye une cure détox de 1 mois prochainement pour évacué cette crotte de pilule!!!

    RépondreSupprimer
  56. Bonjour !
    Comme toi, j'ai arrêté la pilule. Je prenais la Liloo. Ses effets physiques étaient très faibles sur moi (depuis l'arrêt, j'ai une une peau et des cheveux qui graissent un peu plus vite, et des règles un peu plus douloureuses, mais rien d'incroyable).
    La raison pour laquelle je l'ai arrêtée était psychologique. Je l'ai prise seulement 9 mois, mais j'étais absolument au fond du gouffre. J'étais très irritable, je m'embrouillais avec tout le monde alors que de base, je suis plutôt celle qui apaise les conflits... c'était horrible, j'avais l'impression d'avoir changé complètement, je ne me reconnaissais plus. Je déprimais pour un rien, ma vie me semblait triste et je ne savais pas quoi faire pour retrouver de l'espoir.
    Dès le deuxième mois d'arrêt j'ai senti ma vraie nature reprendre le dessus. De nouveau, je pouvais prendre du recul sur les événements, j'arrêtais de provoquer les autres pour un détail.
    Bref, une période horrible de ma vie, il est certain que je ne recommencerai pas !

    RépondreSupprimer
  57. 2 ans après l'arrêt de la pilule ...toujours beaucoup d'acné ; ((

    RépondreSupprimer
  58. 2 ans après l'arrêt de la pilule ...toujours beaucoup d'acné ; ((

    RépondreSupprimer