mardi 10 novembre 2015

#Nonauharcèlement - Ne restons pas les bras croisés.


Bravo à Rose Carpet pour cette vidéo très touchante et très bien réalisée...


Le harcèlement, cyber-harcèlement, la méchanceté gratuite... Nous sommes nombreux à les avoir vécus (ou à les vivre) et à en souffrir. Dans le même temps, nombreux sont ceux qui ne savent pas, ne s'en rendent pas compte, ou passent au-dessus comme si de rien n'était.

Pourtant, c'est l'inverse qu'il faut faire : en parler, agir, ne pas se laisser faire.


Puisque nous sommes ici en plein dans la "cible" du sujet, parlons du cyber-harcèlement sur les blogs...

Quand on ouvre un blog ou une chaîne YouTube, la première chose qu'on entend si on a le malheur de dire qu'on reçoit des commentaires haineux c'est "oui mais tu t'exposes sur le Net, donc tu dois accepter la critique!"

La critique? Si elle est constructive, OUI. => S'améliorer, voir ce qu'on peut changer, ça fait avancer, et c'est positif! Quand on nous dit que la lumière est bof, que le son est pourri, le cadrage tchic, l'angle tchac... C'est parfois dit maladroitement, mais après tout, oui, ce sont des critiques qui nous permettent de "modifier ce qui ne va pas". (Sauf si c'est un parti pris, auquel cas on le dit et basta!)

La haine, le fiel de gens méchants qui t'insultent, et la critique pour le plaisir? NON. => Personne ne devrait lire des choses telles que "je te souhaite la mort, le cancer / tu es dégueulasse / à chier / tu me donnes envie de vomir" ... D'où vient cette méchanceté accrue? D'où vient ce besoin (?) de cracher sur des gens, que bien souvent, on ne connaît QUE via les réseaux sociaux, internet, les blogs?

Je suis profondément convaincue que les haters, comme on les appelle, sont des personnes malheureuses au fond d'elles-mêmes.

Pourquoi être si méchant?

S'il vous est déjà arrivé d'avoir un comportement de ce genre, ayez un peu de mise en perspective : aimeriez-vous qu'on vous fasse cela? Ou qu'on fasse cela à vos enfants, à votre famille, à vos amis?

Non, bien évidemment.

Bien sur, nous ne vivons pas dans un monde de bisounours, mais ouvrir un blog/une chaîne n'est PAS une excuse pour accueillir toutes les insultes du monde. Point.


On fait le choix de partager des morceaux de vie, des avis, et notre passion, parce qu'on en a envie, et qu'on a envie d'échanger, de parler avec des personnes qui s'intéressent aussi à ces sujets, et non pas pour devenir un bouc émissaire sur qui on décharge sa rage.

Le problème, peut-être, c'est la "starification" des gens sur le Net. Oui, certains abonnés / fans / followers se comportent carrément en hystériques face à leurs idoles. Oui, ça fait peur. Oui, le succès déchaîne les passions et attire les rageux, mais :

1) Dites vous bien que les stars de cinéma, de la chanson et compagnie, ne voient pas autant les insultes qu'elles peuvent recevoir. (On se comprend, elles peuvent les voir, mais ne passent pas leur temps à regarder ça comme une blogueuse qui lit ses commentaires tous les jours!)

2) MÊME SI certains sont plus touchés que d'autres, plus agressés, plus adulés... Cela n'excuse rien! Que l'on soit acteur ou blogueur, c'est un comportement qui ne doit pas exister, et qu'il faut combattre à tout prix, un comportement inadmissible qui ne peut être toléré.


On m'a appris à dire "je n'aime pas" et pas "c'est moche" ou "dégueulasse" quand je n'appréciais pas quelque chose.

La même règle s'applique quant au jugement qu'on peut porter sur les vidéos, les articles, les chansons, les personnes que l'on regarde / lit / écoute / suit.

Et ça n'est pas être fade ou sans personnalité que d'être poli, je vous l'assure.

Bien sûr, j'ai mes goûts et mes avis, qui me feront penser que "tiens, cette fille fait plein de fautes, ça pique les yeux!" ou "oulaaa, spécial ce style vestimentaire!"

Mais jamais je ne me permettrais de poster un commentaire pour dire ce genre de choses, parce que je ne suis personne pour juger ni de l'orthographe, ni du style, ni de la beauté, ni des choix des gens. (Et vous qui me lisez, non plus, à mon humble avis! ^^)

Quand vous dites à quelqu'un qu'il est laid, vous ne savez pas
ce qu'il va faire en rentrant chez lui après.

Insulter les gens pour faire le buzz (je ne vise personne suivez mon regard) ou déverser sa haine en commentaire (et en anonyme souvent), pour moi c'est le même combat, celui de l'absurdité. Fermez votre ordinateur, respirez un grand coup et dites-vous : qu'est-ce que ça m'apporte de faire ça? Vais-je mieux dormir la nuit si je dis à cette meuf qu'elle est vraiment trop moche, et qu'elle ferait mieux de se faire refaire la face?

QUI peut se targuer de se sentir MIEUX après avoir insulté des gens?

QUI oserait le dire, publiquement, sans le sacro-saint anonymat du Net?

Personne, je pense.

Si au contraire c'est le cas, eh bien je plains sincèrement ces personnes, car leur vie doit être bien pauvre.




J'ai écrit cet article d'une traite, sans vraiment savoir où j'allais, mais le sujet du harcèlement me tient à coeur, "malheureusement" ai-je envie de dire.

Je soutiens celles et ceux qui en sont victimes, et souhaite à tout ceux qui n'ont jamais connu ça de ne jamais y être confrontés.



Il y a deux genres de personnes méchantes. Les gens qui font des trucs méchants,
et les gens qui voient ces actes et ne font rien pour les arrêter.



Mais une chose est sûre, s'il devait vous arriver d'être harcelé, insulté, frappé : parlez-en.

Ne restez pas sans rien faire.

Et aux gens qui nous entourent : vous non plus, ne restez pas les bras croisés.

Il suffit parfois d'un pas pour briser un cercle vicieux, ne l'oublions pas.


Merci de m'avoir lue (mes petites biches ♥)

Je vous souhaite une excellente soirée, et vous dis à bientôt ♥

Harmony

mardi 3 novembre 2015

TAG: Gif my life!

Vous l'avez certainement remarqué, je n'écris pas très souvent par ici... Pas par manque d'envie, mais surtout par manque de temps et d'organisation! La rédaction d'un article me demande de me concentrer et de me poser tranquillement devant le pc pour l'écrire en une fois, ce que je ne fais que (trop) rarement!

Mais là, quand j'ai vu l'article de Mylène (clique ici!) et ensuite celui de Sandra (ici!) qui m'a taguée, je n'ai pas pu résister! Alors je profite d'avoir un petit moment de tranquillité pour vous raconter... ma vie en gifs


Je suis née le 19 avril 1990, à une époque où Facebook, Twitter, Instagram, ou encore les hashtags n'existaient pas (si, je vous jure, il fut un temps où on n'avait pas Internet, haha)!




Je suis belge (une fois!), et qui dit Belgique dit amour du chocolat, de la bière (oui, déjà enfant... haha) et des FRITES!




À 3 ans, j'en étais déjà à ma troisième maison, autant vous dire que le gène de la bougeotte m'a été inoculé très jeune! 





Contrairement aux enfants de maintenant (bande de geeks!) j'ai passé ma prime enfance à jouer dehors, à faire du vélo et à me balader dans les prairies et petits bois environnants: j'habitais la campagne et j'adorais ça!





Puis, vers mes 8 ans est venue l'annonce du divorce de mes parents, la séparation, et le déménagement dans une ville qui m'avait l'air tout sauf accueillante...





Et je ne me trompais pas, vu qu'à mon arrivée dans ma nouvelle école, j'ai été harcelée, maltraitée et frappée par une bande de petites pestes qui m'ont tyrannisée pendant un an avant que je ne crache le morceau à ma maman...





Après cette année d'humiliations constantes (et quelques autres échecs amicaux qui surviendront plus tard, à l'adolescence), j'ai décidé une chose: plus personne ne me marcherait sur les pieds. Pour certains, je peux paraître radicale et sur la défensive lorsqu'un conflit apparaît, mais c'est simplement que ma carapace se reforme en un clin d'oeil. Pas question de me laisser faire comme ça a été le cas dans le passé! Par contre, je me donne toujours beaucoup dans mes relations, quand j'aime c'est à 100%, et mes amis peuvent compter sur moi dans les bons comme dans les mauvais moments! ♥





Sinon, j'ai toujours été une excellent élève et ai réussi toutes mes études, des primaires au Master universitaire sans une embûche. Et je sais que ça en a fait chier plus d'un, je leur dédicace donc mes réussites (bisous)!





Et puis est venu le temps du diplôme, l'arrivée sur le marché du travail, tout ça tout ça...





Et concrètement, quand tu es interprète, on te fait croire que ton job ça sera comme ça:





Alors qu'en fait, si tu as la chance de bosser en tant qu'interp, tu te sentiras plutôt comme ça:





N'empêche, ces études m'auront permis de faire la plus belle rencontre de ma vie: celle de mon Crollé ♥ dont je suis follement amoureuse depuis bientôt 7 ans ♥ !





Ensemble, nous avons adopté deux chats, Gina et Pintu, dit Cortex et Minus ou encore la Duchesse et le Gros (c'est affectueux, rassurez-vous)! Ce sont nos bébés, on les aime et ils nous le rendent au centuple!






Depuis plus de deux ans maintenant, je blogue et vlogue, et je peux réellement dire que j'ai trouvé là ma passion : l'audio-visuel, le montage de vidéos, la photo... Et bien sur, le monde de la beauté, l'écriture, et le fait que je me suis fait une bande de copines absolument géniales! (#teamlicornesàpaillettes)






Comme je l'ai dit plus haut, j'ai toujours beaucoup bougé, depuis toute petite; entre les déménagements, les voyages et l'Erasmus qui nous avait menés le Crollé et moi à Madrid, on peut dire que je suis un vrai pigeon voyageur, toujours avec mon baluchon sur le dos!

Pour l'instant, j'ai posé mes valises dans la ville qui ne dort jamais; je viens d'y arriver, mais je peux vous dire que je m'y plais déjà! 




***



J'ai trouvé cet article hyper chouette à faire, alors je tague Julie (Blondie Julie), Laura (Les Tribulations d'une Blonde), Maud (Les Lubies d'une Adorable Emmerdeuse), Lorie (Son Blog à L), Lauranne (Lauranne fait des Bêtises), Cynthia (Birds and Brushes) et Stéphanie (Stefelle)! ♥


Des bisous mes biches,
Harmony