mardi 10 novembre 2015

#Nonauharcèlement - Ne restons pas les bras croisés.


Bravo à Rose Carpet pour cette vidéo très touchante et très bien réalisée...


Le harcèlement, cyber-harcèlement, la méchanceté gratuite... Nous sommes nombreux à les avoir vécus (ou à les vivre) et à en souffrir. Dans le même temps, nombreux sont ceux qui ne savent pas, ne s'en rendent pas compte, ou passent au-dessus comme si de rien n'était.

Pourtant, c'est l'inverse qu'il faut faire : en parler, agir, ne pas se laisser faire.


Puisque nous sommes ici en plein dans la "cible" du sujet, parlons du cyber-harcèlement sur les blogs...

Quand on ouvre un blog ou une chaîne YouTube, la première chose qu'on entend si on a le malheur de dire qu'on reçoit des commentaires haineux c'est "oui mais tu t'exposes sur le Net, donc tu dois accepter la critique!"

La critique? Si elle est constructive, OUI. => S'améliorer, voir ce qu'on peut changer, ça fait avancer, et c'est positif! Quand on nous dit que la lumière est bof, que le son est pourri, le cadrage tchic, l'angle tchac... C'est parfois dit maladroitement, mais après tout, oui, ce sont des critiques qui nous permettent de "modifier ce qui ne va pas". (Sauf si c'est un parti pris, auquel cas on le dit et basta!)

La haine, le fiel de gens méchants qui t'insultent, et la critique pour le plaisir? NON. => Personne ne devrait lire des choses telles que "je te souhaite la mort, le cancer / tu es dégueulasse / à chier / tu me donnes envie de vomir" ... D'où vient cette méchanceté accrue? D'où vient ce besoin (?) de cracher sur des gens, que bien souvent, on ne connaît QUE via les réseaux sociaux, internet, les blogs?

Je suis profondément convaincue que les haters, comme on les appelle, sont des personnes malheureuses au fond d'elles-mêmes.

Pourquoi être si méchant?

S'il vous est déjà arrivé d'avoir un comportement de ce genre, ayez un peu de mise en perspective : aimeriez-vous qu'on vous fasse cela? Ou qu'on fasse cela à vos enfants, à votre famille, à vos amis?

Non, bien évidemment.

Bien sur, nous ne vivons pas dans un monde de bisounours, mais ouvrir un blog/une chaîne n'est PAS une excuse pour accueillir toutes les insultes du monde. Point.


On fait le choix de partager des morceaux de vie, des avis, et notre passion, parce qu'on en a envie, et qu'on a envie d'échanger, de parler avec des personnes qui s'intéressent aussi à ces sujets, et non pas pour devenir un bouc émissaire sur qui on décharge sa rage.

Le problème, peut-être, c'est la "starification" des gens sur le Net. Oui, certains abonnés / fans / followers se comportent carrément en hystériques face à leurs idoles. Oui, ça fait peur. Oui, le succès déchaîne les passions et attire les rageux, mais :

1) Dites vous bien que les stars de cinéma, de la chanson et compagnie, ne voient pas autant les insultes qu'elles peuvent recevoir. (On se comprend, elles peuvent les voir, mais ne passent pas leur temps à regarder ça comme une blogueuse qui lit ses commentaires tous les jours!)

2) MÊME SI certains sont plus touchés que d'autres, plus agressés, plus adulés... Cela n'excuse rien! Que l'on soit acteur ou blogueur, c'est un comportement qui ne doit pas exister, et qu'il faut combattre à tout prix, un comportement inadmissible qui ne peut être toléré.


On m'a appris à dire "je n'aime pas" et pas "c'est moche" ou "dégueulasse" quand je n'appréciais pas quelque chose.

La même règle s'applique quant au jugement qu'on peut porter sur les vidéos, les articles, les chansons, les personnes que l'on regarde / lit / écoute / suit.

Et ça n'est pas être fade ou sans personnalité que d'être poli, je vous l'assure.

Bien sûr, j'ai mes goûts et mes avis, qui me feront penser que "tiens, cette fille fait plein de fautes, ça pique les yeux!" ou "oulaaa, spécial ce style vestimentaire!"

Mais jamais je ne me permettrais de poster un commentaire pour dire ce genre de choses, parce que je ne suis personne pour juger ni de l'orthographe, ni du style, ni de la beauté, ni des choix des gens. (Et vous qui me lisez, non plus, à mon humble avis! ^^)

Quand vous dites à quelqu'un qu'il est laid, vous ne savez pas
ce qu'il va faire en rentrant chez lui après.

Insulter les gens pour faire le buzz (je ne vise personne suivez mon regard) ou déverser sa haine en commentaire (et en anonyme souvent), pour moi c'est le même combat, celui de l'absurdité. Fermez votre ordinateur, respirez un grand coup et dites-vous : qu'est-ce que ça m'apporte de faire ça? Vais-je mieux dormir la nuit si je dis à cette meuf qu'elle est vraiment trop moche, et qu'elle ferait mieux de se faire refaire la face?

QUI peut se targuer de se sentir MIEUX après avoir insulté des gens?

QUI oserait le dire, publiquement, sans le sacro-saint anonymat du Net?

Personne, je pense.

Si au contraire c'est le cas, eh bien je plains sincèrement ces personnes, car leur vie doit être bien pauvre.




J'ai écrit cet article d'une traite, sans vraiment savoir où j'allais, mais le sujet du harcèlement me tient à coeur, "malheureusement" ai-je envie de dire.

Je soutiens celles et ceux qui en sont victimes, et souhaite à tout ceux qui n'ont jamais connu ça de ne jamais y être confrontés.



Il y a deux genres de personnes méchantes. Les gens qui font des trucs méchants,
et les gens qui voient ces actes et ne font rien pour les arrêter.



Mais une chose est sûre, s'il devait vous arriver d'être harcelé, insulté, frappé : parlez-en.

Ne restez pas sans rien faire.

Et aux gens qui nous entourent : vous non plus, ne restez pas les bras croisés.

Il suffit parfois d'un pas pour briser un cercle vicieux, ne l'oublions pas.


Merci de m'avoir lue (mes petites biches ♥)

Je vous souhaite une excellente soirée, et vous dis à bientôt ♥

Harmony

Le coin des bibiches :

  1. Très bel article et il reflète vraiment ce que je pense :)
    bravo Licorne en chef <3

    RépondreSupprimer