vendredi 16 juin 2017

Allô maman, bobo...

Hello mes biches,

Aujourd'hui j'avais envie de vous écrire un article humeur ! Le moral n'est pas au top depuis quelques temps, et l'une des raisons de cette baisse de régime est que depuis mon arrivée aux États-Unis, j'ai pris du poids, et que mon corps a changé d'une manière qui ne me plaît pas.

Je le sais, je ne suis pas en surpoids, et j'ai un IMC tout à fait dans la normale, mais ces 5kg en trop me pèsent, littéralement. Je n'étais déjà pas à mon poids idéal lors du mariage, mais depuis le déménagement, ça n'a fait qu'empirer. Le changement de vie, de nourriture, d'habitudes, ou autre chose peut-être, font que ce poids s'est installé un peu partout dans mon corps, pour mon plus grand déplaisir. 

Pourtant je mange peu, et relativement bien (je dis relativement car je sais que je pourrais faire mieux). Pas de fast food, très rarement des sodas, également rarement des sucreries, et pourtant, mon poids ne bouge pas. Si, d'un petit kilo depuis que j'ai reçu ma balance, mais rien de plus. Je fais du sport, j'essaie de bouger un maximum, et malgré ça, rien. L'été arrive, et à 27 ans j'en ai marre de porter des pantalons et des longues manches tellement je suis mal à l'aise dans mon corps. Je sais que j'ai l'option de dire fuck it et de porter des shorts et des tops, d'assumer ma cellulite et mes bras enveloppés, mais je n'ai pas encore réussi à franchir cette étape. Je veux changer, j'essaie de changer, et en bonne bélier impatiente, je m'énerve car les résultats se font attendre

Mais après plus de 10 ans à faire le yoyo entre 53 et 63kg, verrai-je un jour le poids désiré ? Ou du moins, le corps actif et tonique dont j'ai toujours rêvé ? Je me ficherais de peser 60kg si seulement je me sentais bien dans mon corps.



J'essaie, mais j'ai l'impression de ne jamais en faire assez. Et je me demande comment font les autres ? Sur la plage dimanche passé, je me disais que la vie était injuste dans le fond, parce que certaines filles ne doivent pas faire d'effort pour avoir un corps sans cellulite ou qui ne bloblotte pas dans tous les sens (non je ne connaissais pas ces filles sur la plage, mais si je connais des filles qui n'ont jamais du lever le petit doigt pour avoir un corps ferme et élancé...)

Perso je prends 500gr du jour au lendemain, il suffit que j'aie mangé un truc pas top (une glace, un paquet de biscuit,...) et c'est la débandade... Et c'est fatiguant... Je dois contrôler mon alimentation en tout temps, et les sorties entre amis sont toujours source de culpabilité parce que je suis partagée entre l'envie de profiter et la conscience que je vais le regretter le lendemain. 

Les vêtements que j'ai emmenés avec moi à New York sont quasiment tous trop petits, et dans les magasins, on a le choix soit entre les jeans taille 00 ou les mini shorts et les crop tops... Je vous avoue que ça n'aide pas à se sentir mieux !




Je sais que mon problème est principalement d'ordre psychologique, que j'ai un mauvais rapport avec mon corps et avec la nourriture, mais je suis fatiguée de tout ça. Je voudrais juste me sentir bien, alors j'espère que le sport et mon "contrôle" de ce que j'ingère m'aideront.

J'en parle sur le blog plutôt qu'en vidéo car vous êtes peu nombreuses à passer ici, et que je ne me sens pas prête  à en parler de vive voix, mais si vous avez lu cet article et que vous avez des conseils, ou que vous vivez le même genre de situation, n'hésitez pas à me laisser un petit mot ♡



Des bisous,
Harmony

Le coin des bibiches :

  1. Aimer et assumer son corps, je crois que c'est certainement la chose la plus difficile pour toutes celles qui n'ont pas un corps de rêve.
    Je suis aussi en surpoids, même si j'ai perdu quelques kilos ces derniers temps, j'en ai toujours 3/4 de trop. Et tout se stocke dans les cuisses et les hanches... Alors, la partie haute de mon corps, ça va, le bas... il resté caché. Surtout qu'en plus, j'ai des cicatrices sur les cuisses suite à une opération quand j'avais 9 ans. En été, pas de jupes, pas de shorts et surtout pas de maillots de bain...
    J'essaye de travailler la dessus, doucement et essayant surtout de changer mon propre regard. Parce que c'est uniquement de ça dont il s'agit. Les rares personnes qui voient mes jambes (Maxime, ma famille, les médecins) me disent que je suis ridicule, que je n'ai pas à avoir honte. Je les entends mais je n'arrive pas à les croire. Mais j'essaye, encore et encore. Et je me dis qu'un jour peut être, je vais réussir à mettre une jupe plutôt qu'un jean alors qu'il fait 40deg dehors. Et quand ce jour sera arrivé, ce jour qui ne tient qu'à moi, j'aurais réussi à m'enlever un poids que je me traîne depuis une dizaine d'années et je sais que je vais me sentir bien plus légère !
    Harmony, belle Harmony, j'ai envie de te dire que tu ne devrais pas avoir honte, ton corps et toi, vous devriez être en paix parce que, non de Dieu, tu es sublime ! Et que les petits défauts font que tu es unique. Je sais à quel point c'est dur de me croire, mais nous sommes nos propres tortionnaires. Et ça, c'est vraiment la chose la plus debile qui soit !
    Le chemin de l'acceptation est super long mais pour moi, c'est ça le fond du problème et pas le fait de perdre les quelques kilos que nous avons en trop... parce qu'un fois qu'ils ne seront plus là, je suis persuadée qu'il y aura bien d'autres défauts pour nous garder prisonnières de nos corps.
    Bon... désolée pour le pavé mais tu l'auras compris, c'est un sujet auquel je suis très sensible...
    Je te fais des tonnes de bisous, belle Harmony, et je retourne dormir ^^

    RépondreSupprimer
  2. J'ai le souci inverse ... Un peu trop mince (mais tout n'est que relatif n'est-ce pas?)! Et impossible de prendre du poids peu importe mon régime (dérégime?) alimentaire. La moindre, contrariété, un kilo s'envole, puis deux, jusqu'à un poids en dessous duquel je ne descend pas mais qui est déjà bien bas par rapport à la moyenne!
    J'ai fini par m'en accomoder. De longues années, j'étais complexée, on voit même mes os par endroits au niveau des clavicules et mes cuisses sont plutôt façon grenouille que poulet musclé, mais maintenant je sais que c'est comme ça et que ça ne changera pas.
    La seule vraie question à se poser c'est de savoir si on se sent en bonne forme/santé. A partir de là, si la réponse est oui on peut commencer à travailler sur soi, parce que oui, le regard des autres ne mérite pas tant de douleur!!
    J'ai même fini par exhiber mes horribles orteils et ma tâche de naissance sur toute ma jambe gauche. Autant te dire que le chemin vers l'acceptation de soi peut paraître plein d'encombres, mais il suffit juste de réaliser qu'après tout, nous sommes seulement des personnes dans des emballages, ce qui est important ...... Ce n'est pas le papier cadeau, c'est le cadeau ;) !
    Je te trouve très jolie, et ça n'a rien à voir avec ton IMC : tu as de jolis yeux, des expressions adorables, et je te trouve drôle. La beauté ne se cache pas dans un XS, mais dans de multiples détails, ne risque pas d'éteindre tout le reste de ton potentiel pour une broutille de chiffres. En plus je sais pas pour toi mais moi et les chiffres ... On n'a jamais été copains ;)
    Mille bisous et bon courage pour ton périple vers l'amour de soi, en espérant qu'un déclic te parvienne :-*

    RépondreSupprimer